Milie Coquille
l'escargotte qui semait du safran sur les étoiles.....

-Dis Milie ! ! pourquoi tu poudres les étoiles de safran ???
-Parce que, tu vois ! ! Il est grand temps de remettre... dans tout ça ! !
De la folie, de la couleur, des épices, il est grand temps de ré enchanter l'univers....

dimanche 21 décembre 2014

Un solstice, une bouilloire, une larme…..

Il faut que je vous explique l'histoire depuis le début.... C'est Passion qui a écrit un très joli texte, un texte à penser, à se recentrer, à prioriser.... Mais en fait elle l'a écrit parce qu'une Licorne lui avait gentiment demandé.... Du coup, voulant aussi faire lui faire plaisir (à la Licorne) je me suis amusée avec les mots qu'elle avait souhaités.....
Hiver, nuit, magie, lumière, naissance......
Et voilà ! ! ! 
Si vous aussi vous souhaitez...c'est par ! !

Un solstice, une bouilloire, une larme



Elle aime tant cette soirée qui approche, elle aime tant ce solstice d’hiver qui offre la plus longue des nuits… Il faut dire que pour elle, la nuit est « La parenthèse », l’ouverture, dans ce monde de « trop de tout », d’un bel espace pour respirer,  penser  et enfin être…
Le monde d’aujourd’hui a trop de mots, trop de musiques, trop de gestes, trop  de meutes, trop d’objets, trop de lumière, trop de potentialités  et trop peu de possibilités…. Elle sait que pour elle dans ce « Trop de tout il y a si peu de place »…. Alors la nuit bien sûr !
Et puis, elle a depuis l’enfance cette certitude « Un des solstices qu’elle sera amenée à vivre lui offrira une surprise, une révélation, une magie comme on n'en rencontre qu’une dans sa vie.
Alors l’idée de tant d’heures de tranquillité et peut être d’un rendez-vous avec sa destinée lui font hâter le pas… 
Elle imagine déjà ses rituels
·         Papier, petit bois, bûche, allumette, feu
·         Bouilloire, eau, miel, thé
·         Livre ? Ouvrage ? Rêverie ?  L’instant lui dictera son choix
·         Vieux fauteuil, plaid, chat « Dentelle » sur ses genoux
Plus que 100 mètres et sa voiture la conduira à tout cela…..   Plus que 50 mètres… Plus que quelques mètres,  une silhouette est adossée contre sa voiture, elle ralentit, plus que 3 mètres, la personne lève la tête en sa direction et... le temps s’arrête, elle porte « L’écharpe de Juliette », la même qu’elle a portée si longtemps et qui ne quitte jamais la patère de l’entrée. Oh, bien sur, la couleur en est différente, mais  tout comme la sienne elle est délavée, usée, mitée et reconnaissable au premier coup d’œil. « L’écharpe de Juliette » seul souvenir tangible de cette grand-mère qu’elle a si peu connue et pourtant, tant aimée. Comment cela se peut-il ? S’arrachant  à l’attrait de l’écharpe elle lève son regard jusqu’au visage et reste sans voix…
C’est elle, c’est exactement elle qui se trouve devant elle ! !
Sans ne rien savoir elle comprend, elle ne sait pas comment, elle ne sait pas pourquoi. Elle sait seulement que ses prémonitions étaient justes et qu’à elle, elle la sans famille, cette nuit de solstice vient de lui offrir une sœur jumelle, de donner naissance à des promesses d'un futur magique et insensé …
Elles ont à cet instant la même larme, qui coule en faisant le même sillon, alors que le même sourire se dessine sur leurs lèvres et que les mêmes étincelles dégèlent leur cœur…
Elle s’approche, une main se tend, elle l'a prend et dit simplement…
« J’ai un deuxième fauteuil auprès du feu, nous avons toute la nuit pour nous raconter et…ça tombe bien c’est la plus longue de l’année…. »

5 commentaires:

  1. Bonsoir Millie, c'est merveilleux, j'y étais , c'est si bien raconté. Merci pour ce beau partage bisous et bonne soirée MTH

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et coucou toi !
      Partager les mots, les sensations, les émotions et recevoir en retour les mots, les émotions, les sensations de ceux qui lisent, c'est tellement bien...
      Je t'embrasse, prends soin de toi

      Supprimer
  2. "Trop de tout..." voilà exactement ce que ma mère et avant elle, ma grand mère, m'ont appris!!! et c'était matérialisé par .... la table!!! et oui, chez nous, comme toujours, les expressions familiales passaient par la table!!! En parlant au ventre , on se faisait comprendre!!!
    Lorsqu'on faisait les difficiles devant nos assiettes (de pauvres) ma mère disait que c'était parce qu'on avait....
    " trop de tout" et que 15 jours sous un douil (patois pour désigner une grosse bassine en bois pour la vendange) 15 jours à crever la dalle, nous remettraient en appétit....! et nous apprendraient à ne pas faire les difficiles....
    Trop de tout... oui, j'angoisse aussi à l'ouverture des paquets sous l'arbre de Noël... se peut-il qu'il reste un peu de magie lorsque les paquets sont aussi nombreux que dans un magasin??? les papiers, les rubans se déchirent sans aucune attention à n'ayant qu'un oeil indifférent au soin qu'on avait mis pour le faire joli...
    trop, pas le temps..., trop, trop vite!!!
    Alors que pourrait attendre une sans famille qui n'a pas connu les excès en tous genres??? peut-être de la magie? oui, c'est ça! un rêve magique... sorti d'une écharpe miteuse sur le nez d'un souvenir... de quelqu'un qui l'aimait....juste ce qu'il fallait ...pas du tout de trop!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est trop beau ce que tu dis, et comme tu ressens le "trop de tout"... Et oui Noël devient effrayant....c'est effrayant autant d'autant.....c'est peut-être pour cela que trop de gens redoutent cette période...on va remplir leur ventre, leur maison, leur vie de "trop de tout" comme on gave une oie...
      Le pire c'est que le "trop de tout" nous empêche parfois de voir et de jouir vraiment du "juste bien"...

      Tu sais, les vraies cadeaux, ceux qui viennent du cœur et qui sont liens d'affection...ceux là n'entrent pas dans les "trop de tout" mais dans les "essentiels". Ils sont un rappel permanent que l'objet, les mots, les paroles, une tarte, un sourire, une porte tenue ou une coupe de champagne..peuvent aussi être vecteurs de messages et d'échanges merveilleux.....
      On ne devrait jamais rien donner "parce qu'il le faut"....
      On ne devrait donner qu'avec respect et justesse...ne serait-ce qu'un regard...
      Douce soirée avec juste ce qu'il faut de rêve et de folie.....

      Supprimer
  3. Voilà, tu as tout dit!!!
    et à moi, tu me dis que je suis dans l'essentiel.... et je te dis que je te sais aussi dans l'essentiel... et ça!!!!!!
    Bisous, passe une belle journée

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de "Sélectionner un profil", cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier un commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!