Milie Coquille
l'escargotte qui semait du safran sur les étoiles.....

-Dis Milie ! ! pourquoi tu poudres les étoiles de safran ???
-Parce que, tu vois ! ! Il est grand temps de remettre... dans tout ça ! !
De la folie, de la couleur, des épices, il est grand temps de ré enchanter l'univers....

samedi 7 février 2015

Petit-Pablo

"Petit-Pablo n'aime pas vivre chez son grand-père,
celui-ci est dur, grognon, tellement impressionnant pour un petit garçon de 8 ans...
Mais surtout.... surtout.... 
aucun oiseau ne vient jamais dans son jardin....
Or, Petit-Pablo adore les oiseaux...
Mais Petit-Pablo n'a pas le choix, ses parents ont été "engloutis" par l'océan lors d'une ballade en mer.... Alors... il y a 8 mois, il a été confié à Carl, le père de sa maman.. Ah sa maman, d'elle, tout lui manque, mais surtout sa douceur... Douceur de ses mains, de ses câlins, de sa voix, de son odeur...douceur autour de lui, douceur dans son cœur, douceur qu'elle semait dans chaque instant de sa vie.... Les vagues ont détruit tout cela, et lui, il est là, chez Carl et il est très triste.... Si au moins Grand Père était gentil et si au moins... Il y avait des oiseaux dans le jardin ! ! Mais le jardin de Grand Père est triste, lui aussi, il est tout dégarni et sans le moindre moineau, ni passereau... De plus, Grand Père l'a, au fils des années, tellement isolé, barbelé, caché du reste du monde, que Petit-Pablo ne peut rien voir au delà des haies d'épines et des canisses serrées.
Mais il passe quand même tout son temps libre dans un petit coin, tout au fond du jardin, car de là.... Il les entend.... et leurs chants desserrent un peu son cœur comprimé... Il s'installe sur une pierre, anguleuse en son tour, mais douce, ronde et accueillante en son centre, il ferme les yeux et s'immerge dans ce concert qu'il aime tant..... Trilles, pépiements, roucoulements, gazouillis, zinzinules..... Ca y est....Il s'envole, il oublie, il est bien... mais déjà la grosse voix de Grand Père "A table".... ce sera le seul mot de la soirée et de nouveau le chagrin a tout envahi..... Au repas il tente de parler, mais les yeux noirs et l'air sombre de Carl l'en dissuade. Alors dans son lit, il décide l'aventure impossible, l'exploration interdite, il décide de s'ouvrir un tunnel dans les haies sombres... Un tunnel qui le conduira aux chants des oiseaux ! ! 

6 commentaires:

  1. "Le tunnel qui conduit au chant des oiseaux", c'est l'amour; il ouvre sur la lumière,la clairière enCHANTée, le bonheur, sur les êtres ailés.................Je l'ai emrpunté, je n'ai jamais oublié le chemin et le chuchote comme toi, à petit -pablo........
    Ah, Mapie, quelque chose me dit que tu aimeras lire La reine des près ou La mémoire des fleurs, dans mon recueil; si tu savais comme cela m'emplit de bonheur....Le contraire m'étonnerait.........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors il faut vite que l'on ouvre plein de tunnels aux oiseaux.... Car il a raison ton grimoire il faut urgemment emplir le monde de rossignols, de fées, d'êtres ailés....
      Oh oui je vais savourer chaque mot de ton livre, les savourer, les penser, les réfléchir.....
      Hâte...J'ai tellement hâte de ton livre.......
      Plus que jamais cette semaine je pense fort à toi....n'oublie pas l'atelier imaginaire...mais il faut que tu y ajoutes.....une myriades d'oiseaux..... Oui les oiseaux seront avec toi, tout au long de cette semaine ! !
      Je t'embrasse

      Supprimer
  2. Comme je comprends Petit-Pablo, c'est si triste un jardin sans oiseaux ; qu'il le fasse vite ce tunnel, pour s'évader vers la lumière, les oiseaux, la vie .........
    Bisous et belle journée, pleine de pépiements

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui qu'il le fasse vite... que l'on fasse tous vite des tunnels vers la joie, le soleil, l'amitié
      Douce journée et bisous

      Supprimer
  3. Hé?! je n'ai pas vu cet article!!! pourtant bien joli... et bien chantant de Cui-cui...
    Les oiseaux sont à l'honneur ces jours ci... ils chantent sur beaucoup de blogs et c'est tant mieux
    Petit-Pablo a la chance de pouvoir s'évader...
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les oiseaux sont à l'honneur...et c'est tant mieux ! !
      Il est temps de redonner toute leur importance aux êtres importants...
      Bisous bisous

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de "Sélectionner un profil", cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier un commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!