Milie Coquille
l'escargotte qui semait du safran sur les étoiles.....

-Dis Milie ! ! pourquoi tu poudres les étoiles de safran ???
-Parce que, tu vois ! ! Il est grand temps de remettre... dans tout ça ! !
De la folie, de la couleur, des épices, il est grand temps de ré enchanter l'univers....

lundi 22 juin 2015

"Champs Les Oies" (partie 2)

(Partie 1)
 
La journée avait très mal commencé, Norbert était au sommet de son art qui consistait à être le plus désagréable possible avec les autres et surtout avec Léontine. Comme d'habitude cette dernière ne disait rien. Elle s'affairait à tout ranger, tout préparer.. Ils allaient passer quelques jours chez les parents de Norbert et cela le soumettait à une tension qui explosait à chaque chose qui n'était pas en accord avec ce qu'il voulait, ressentait, croyait.. Toujours dans la représentation il enrageait au moindre pli de chemise, au moindre retard, au moindre détail qui lui semblait ne pas correspondre avec l'image qu'il voulait en permanence donner de lui et de son couple. Léontine savait qu'une fois le portail de la propriété de ses parents passé, il offrirait l'image d'un compagnon amoureux, attentif, respectueux, cela serait donc pour elle de vraies vacances, une pause dans cette année de tension, de non amour, de tristesse... Et même si cette parenthèse n'était que comédie cela serait préférable à la sécheresse de ses mots à la dureté de son regard.
A mi chemin il lui demanda de prendre le volant et s'endormit aussitôt... Ouf, elle n'aurait pas à subir ses éternelles critiques sur sa conduite. Profitant de cette trêve elle regarda les panneaux et vit un nom qui l'a fit sourire "Champs Les Oies"... Et si elle osait ??? Oui pour une fois, elle allait braver le courroux de Norbert en faisant une chose qui n'était pas dans le programme, qui était hors règlement, sortir de l'autoroute, dériver du timing soigneusement chronométré par Monsieur ! ! ....
Quand Norbert ouvrit les yeux, il mit un instant à voir que la voiture était garée sur le bord d'une route sans allure. Il allait se mettre à hurler lorsqu'il vit un mot sur le volant et aucune trace de Léontine.
"Notre chemin partagé s'arrête là...... Nous ne nous reverrons jamais"
Fou de colère il sortit pour vérifier le coffre, Léontine avait pris toutes ses affaires et toutes les bonnes provisions qu'elle avait cuisinées....lui qui se gaussait d'avoir trouvé un cordon bleu, ce n'était pas possible qu'allait-il dire à ses parents et qui allait s'occuper de lui, et qui lui ferait des brioches mousseuses et qui entretiendrait son linge à la perfection, qui exhiberait-il fièrement en soirée ?????....... Elle ne pouvait pas être bien loin, elle allait voir ce qu'elle allait voir...
Comme un fou il remonta dans la voiture et démarra en trombe...Il n'avait même pas vu la petite maison.
Derrière la fenêtre de cette dernière la poitrine de Léontine se dégonfla. Elle le savait, c'était la toute dernière fois qu'elle assistait au spectacle désolant de son courroux.
(A suivre)

6 commentaires:

  1. Mapie, je ne suis pas trop lectrice sur écran, mais je me dis que c'est un avant-goût du prochain livre..........J'aime tes surprises: le summum de l'art de Norbert, enquiquineur patenté, et le départ de sa Léontine qui n'en peut plus.......................Gros bisous!!!

    RépondreSupprimer
  2. Que j'aime cette Léontine!!! Que j'aime ce que tu écris!!! Que je commence bien cette journée un peu moins chaude (heu...continue plutôt car levée depuis 3 h du mat)
    Combien de Norbert traînent dans les alentours??? beaucoup, j'en connais....
    J'attends la suite comme tu attends celle de Pascaline ... c'est rigolo d'écrire ensemble séparément!!! un jour il faudra que l'on fasse cet exercice sur un même sujet imposé... ça risque de ne pas être triste et de conforter nos ressemblances
    Mille bisous Milie et vite , vite... la suite!!!

    RépondreSupprimer
  3. Oh oh oh, de mieux en mieux... j'ai hâte de savoir ce qu'il advient de Léontine...
    Bises, belle journée.

    RépondreSupprimer
  4. Trop bien, je vais attendre la suite avec impatience.Merci pour ce debut d'histoire...

    RépondreSupprimer
  5. Norbert ne s'attendait pas à ça

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de "Sélectionner un profil", cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier un commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!